Le Nicaragua en bref

Tout le monde connaît ou a entendu parler du Costa Rica comme destination éco-touristique, mais peu de gens savent que son voisin au Nord, le Nicaragua, possède un écosystème tout aussi riche qui ne demande qu’à être découvert. En partie à cause de l’instabilité politique suite à la révolution de 1979, le Nicaragua accuse un retard quant au développement de son industrie touristique et est donc encore un secret de vacances bien gardé. Entre mai et septembre, les averses sont parfois sporadiques sur la côte du Pacifique, de sorte qu’un séjour à Huehuete en juillet ou en août peut s'avérer très agréable.

Décrire ici tout ce qui fait du Nicaragua un pays si unique serait trop long, chaque région ayant sa spécificité, ses beautés naturelles et sa culture. Une chose est certaine: partout où vous irez, vous serez charmés par la bonne humeur et les larges sourires des Nicaraguayens.

Quand y aller

L’été du Nicaragua, la saison sèche débute en novembre et les meilleurs mois sont de novembre à mars. Plus on se rapproche d’avril plus il fait chaud et sec, jusqu’aux premières pluies de mai qui marquent le début de l’hiver, la saison des pluies. Entre mai et septembre, les averses sont parfois sporadiques sur la côte du Pacifique, de sorte qu’un séjour à Huehuete en juillet ou en août peuvent très agréables. Il pleut généralement presque sans arrêt durant le mois d’octobre, ce n’est donc pas le moment idéal pour venir au Nicaragua.

Points d'intérêt Nica

Le saviez-vous...?
  • Le Nicaragua est le pays le plus grand d’Amérique centrale, s’étendant du Honduras au nord au Costa Rica au Sud, et bordé par l’océan Pacifique à l’Ouest et la mer des Caraïbes à l’est
  • Le Nicaragua est le deuxième pays le plus pauvre de l’hémisphère ouest mais affiche un des taux de criminalité les plus bas
  • L’espagnol parsemé de mots Nahuatl est la langue officielle, mais l’anglais est parlé sur la Côte Atlantique, de même que la langue Miskito qu’on peut entendre chez les populations indigènes des Caraïbes
  • La population totale est d’environ 6 millions d’habitants, dont 65% habite la côte du Pacifique
  • Le tremblement de terre de 1972 (magnitude 6.2) a complètement détruit le centre de Managua
  • Le lac Nicaragua (lago de Cocibolca) est le plus grand d’Amérique centrale et est un peu plus petit que le lac Titicaca
  • Le Nicaragua était l’un des pays les plus prospères d’Amérique centrale sous la dictature de la famille Somoza (de 1936 à 1979)
  • Durant la ruée vers l’or des années 1850, la route la plus abordable entre la côte-est américaine et la Californie passait par le Nicaragua: les prospecteurs montaient à bord de bateaux à vapeur à New York, descendaient le long de la côte Atlantique jusqu’à la rivière San Juan et le lac Nicaragua, et de là en train ou en diligence jusqu’à la côte Pacifique pour prendre un autre bateau à vapeur jusqu’à San Francisco
  • Le Nicaragua est devenu un pays démocratique avec la révolution Sandiniste de 1979, après 43 ans de dictature de la famille Somoza
  • Le café nicaraguayen de spécialité, cultivé dans les régions de Matagalpa, Jinotega et les Segovias est apprécié à l’échelle de la planète
  • Le seul requin d’eau douce au monde se trouve dans le lac de Nicaragua
  • Le rhum du Nicaragua Flor de Caña est reconnu comme étant l’un des meilleurs au monde
  • Le canal inter-océanique devait à l’origine être construit au Nicaragua, mais il se trouve finalement au Panama
  • Le joueur de baseball nicaraguayen Dennis «El Presidente» Martinez a été le premier lanceur d’origine latino-américaine à lancer une partie parfaite, alors qu’il jouait avec les Expos de Montréal
  • La revue Cigar Aficionado évalue les cigares du Nicaragua comme étant de classe mondiale
  • Le grand poète nicaraguayen Rubén Darío (1867-1916) a été le père du mouvement littéraire modernismo et a eu une influence majeure sur la littérature et le journalisme de langue espagnole du 20e siècle